18 janvier 2010

Rue Roesselmann

Ami cycliste, bienvenue à Colmar - ville promotion du vélo - 8500 en 15 mois.

Après l'ambiance festive du marché de noël, la ville de Colmar te propose de démarrer l'année 2010 dans une ambiance ludique avec un grand rodéo à travers la ville !  Pour cela, prends ton vélo et rends toi place de Lattre De Tassigny. Dirrige-toi ensuite vers la rue Roesselmann où tu trouveras le panneau avec les instructions de notre premier jeu :
Panneau_jeu_dangeureux

Attention, c'est chaud !

Si tu survies à cette première épreuve, tu devras traverser la rue Roesselmann par la toute nouvelle piste cyclable... ATTENTION PIEGE ! Cette piste se trouve sur un trottoir - gare aux piétons - et la piste est parfois verglacée !!!

Tu n'es pas tombé et tu n'as renversé personne ? Alors tu es prêt pour la troisième épreuve. Au bout de la rue Roesselmann, tu es arrivé au feu. Ton objectif est maintenant de rejoindre la piste cyclable de la route d'Ingersheim (à gauche), mais ATTENTION ! Les voitures qui arrivent en face (sur deux voies) feront tout pour t'en empêcher : ton feu ne passera au vert que trois secondes avant le leur...

Toujours en vie ? Alors tente la dernière épreuve : la traversée de la rue de la 5ème Division Blindée. Les voitures arrivent de gauche à toute vitesse, mais aussi d'en face. Pour t'aider des feux règlent la circulation mais ATTENTION ! Lorsque ton feu passera au vert, les voitures en face démarreront elles aussi !!!

Dans l'Alsace du 16 janvier:

20100116_Alsace_qu_une_seule_vie

 

Posté par Noldi à 23:07 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Rue Roesselmann

    Réaction d'automobiliste

    8500 vélos !? Mais où sont-ils passés ?
    A colmar, quand on fait du vélo on se heurte souvent à la réaction médusée mais emblématique des automobilistes qui, voyant le vélo sur le bord de la route, ralentissent en regardant le cycliste avec des yeux de merlan frit, comme s'il étaient en train de croiser un extra-terrestre, ralentissent, mais ne s'arrêtent pas, et finalement passent, en se demandant toujours s'il aurait mieux valu laisser passer cet étrange cavalier à deux roues ...
    Automobilistes : roulez ou ne roulez-pas, mais décidez-vous !

    Posté par groundlooping, 22 janvier 2010 à 11:30 | | Répondre
Nouveau commentaire